x

COVID19 – Évadez-vous en toute sécurité. 
Les hébergeurs qui affichent le logo "Conditions d'annulation souples" s’engagent à vous offrir au minimum les conditions suivantes : 
- Jusqu’à 3 jours avant le début du séjour : remboursement intégral du séjour ou report avec délai de 18 mois
- Entre 3 jours et le début du séjour : report avec délai de 18 mois ou remboursement avec retenue de 50% du montant total du séjour
Ces conditions remplacent les conditions d'annulation et de report mentionnées dans les CGV propres à chaque hébergeur. Elles ne seront toutefois applicables que sur présentation d'un test de positivité au COVID19 ou suite à de nouvelles annonces gouvernementales liées à une dégradation des conditions sanitaires en France. Besoin d’aide pour vous organiser ? Sadia et Ingrid sont à votre écoute sur le tchat ou au 03 22 22 33 94. Avant toute réservation, contactez l'hébergeur sur le séjour envisagé car les prestations proposées sont susceptibles d’être réaménagées.
A bientôt dans les Hauts-de-France !

Bonjour, je m'appelle Odile !

75 ans, J'habite à DAVENESCOURT

Habitante, Experte des Jardins de Picardie

06 oct
Dernière connexion
50 %
Taux de réponse
16876.8 j
Temps de réponse

Odile Hennebert, experte jardins de Picardie

Je connais TOUS les jardins de la région. Il y en a plus de 80 qui se visitent ! Des jardins romantiques pour les amoureux, des jardins où les enfants peuvent apprendre plein de choses, des jardins « pointus » pour les férus de botanique, des parcs plein d'histoire… J’interviens le dimanche matin à la radio sur France Bleue dans l’émission « Les Experts ». C’est une émission de jardinage pendant laquelle les auditeurs peuvent poser leurs questions en direct. N’hésitez pas à me contacter : selon vos goûts et les personnes qui vous accompagnent, je vous dirai quels sont les jardins les plus adaptés pour vous ! Et si vous avez besoin de conseils pour votre propre jardin, je suis là aussi :-)

Mes conseils

Les Jardins de Maizicourt : pour les balades en amoureux !

Je conseille souvent aux couples qui ont envie d’une balade romantique d’aller se balader dans les Jardins de Catherine Guévenoux, à Maizicourt. Ces jardins sont immenses : 10 hectares !! Ils ont une particularité que j’adore : imaginez un appartement de 10 hectares dans lequel chaque pièce serait un petit jardin différent de celui d’à côté… les Jardins de Maizicourt sont construits ainsi, sous forme de « chambres de jardins ». Vous vous promenez donc successivement d’un petit jardin japonais à un cloître puis à un jardin champêtre puis à un sous-bois. Vous n’êtes donc jamais « exposés au grand jour » mais toujours dans des petits coins intimistes propices aux balades en amoureux. Et ce que j’aime dans ce jardin, c’est qu’il donne plein d’idées aux jeunes couples qui souhaitent installer un jardin ou une terrasse chez eux car les plantes utilisées ici sont des plantes communes et accessibles. Et Catherine - qui a fait l’Ecole des Beaux Arts - sait les associer magnifiquement. Autant de bonnes idées à ramener avec soi !

Conseil extrait de :

Les Jardins de Ly : pour s’amuser avec les enfants !

C’est mon jardin coup-de-coeur pour emmener les enfants découvrir la nature (à Sénarpont, près de Gamaches). Dans le jardin de Louisette, les enfants peuvent voir (et toucher sans risque) des plantes carnivores, ils peuvent courir et se perdre (pour de faux) dans un labyrinthe de bambous, ils peuvent voir des animaux inattendus (un paon qui fait la roue, des cygnes… noirs !) et découvrir un potager complètement fou. Ici, les radis sont des « radis serpents », ils mesurent 20 cm de long ! Et certains choux pèsent jusqu’à 25 kilos. Louisette leur montrera aussi le « cyclanthère explodens », cette plante dont les fruits vous explosent gentiment à la figure si vous y touchez :-) Partie de rigolade assurée. Les Jardins de Ly ont une particularité : ils ne se visitent qu’accompagnés de la propriétaire qui est adorable. On apprend ainsi tellement plus de choses… c’est un formidable jardin pédagogique et ludique.

En couple

Les cerisiers des Jardins de Valloires en mai : le top du romantique !

En mai, il faut absolument emmener son amoureux(se) en balade dans les Jardins de Valloires. La roseraie est forcément LE point d’attraction de ces jardins, mais mon gros coup de coeur va à l’allée de cerisiers en fleurs imaginée par Gilles Clément. Il s’agit de cerisiers à fleurs « Mont Fuji » plantés en allée. Se balader sous la voûte des cerisiers en mai, lorsqu’ils sont couverts de fleurs rosées, est une expérience unique ! L’odeur sucrée, la tendresse des couleurs, l’abondance des pétales, les pétales qui virevoltent au dessus de nos têtes, l’abbaye au bout de l’allée : romantiquissime !

3 idées de balades romantiques dans les jardins près de Beauvais

Si vous passez le week-end à deux près de Beauvais, je vous conseille absolument une balade dans l’un (ou plusieurs !) de ces 3 jardins :

- Le jardin du peintre André Van Beek, à Saint Paul. André a crée son jardin pour inspirer ses toiles impressionnistes. En entrant dans le jardin, on a donc l’impression de rentrer dans une toile à la Monnet. C’est romantique à souhait : des petits circuits dans des allées étroites entourées d’eau, des fleurs des fleurs et des fleurs partout, de petits ponts colorés, des bancs pour s’asseoir et refaire le monde en écoutant le bruit de l’eau… ici, on peut voir sans être vus !

- Autre jardin très romantique près de Beauvais : le Jardin du Moulin Ventin, à Paillart. Une cascade, une chute d’eau, le vieux moulin, le bord de la rivière, les rosiers anciens : ce que j’aime là-bas, c’est qu’on y trouve ce que j'appelle de nombreux « flirtoires », ces petits endroits où on peut s’arrêter en amoureux et profiter d’être rien que tous les deux, observer, se laisser aller !

- Et on ne peut pas passer un week-end en amoureux près de Beauvais sans aller à Gerberoy et visiter le jardin du peintre Henri Le Sidaner. Gerberoy est classé parmi les plus beaux villages de France, c’est d’autant plus magnifique en mai-juin quand les roses sont en fleurs. Derrière la collégiale Saint-Pierre de Gerberoy, une petite porte donne accès aux jardins. On la franchit pour arriver sur une terrasse qui domine le village. Les 4 000 m2 de jardins s’ordonnent sur trois niveaux qui s’échelonnent en terrasses vers la maison du peintre. À gauche une charmille, plus loin des massifs de buis, puis une tonnelle de glycines, passage odorant vers le jardin blanc. Le très beau buste de Camille, l’épouse du peintre, nous accueille dans cet univers fleuri aux teintes pastel – hortensias blancs, tulipes, jonquilles.

Conseil extrait de :

Je suis angevine de naissance mais picarde de coeur ! Mon mari est picard et a passé son enfance dans le village de Davenescourt, près de Montdidier, où nous sommes toujours installés aujourd’hui. Notre jardin « A Fleur d’O » a une superficie de 2 hectares, avec une partie à la française, une partie à l’anglaise et un étang.