Bonjour, je m'appelle Micheline !

71 ans, J'habite à LIEVIN

Greeter, Mamie experte en patrimoine minier 

16 mai
Dernière connexion
0 %
Taux de réponse
0 min
Temps de réponse

Micheline Lemay

J’ai connu le Bassin minier quand je suis venu m’y installer pour travailler, comme professeur d’histoire-géo, d’abord 3 ans à Auchel puis toute ma carrière à Bruay-la-Buissière. Ça m’a poussé à devenir Greeter, car j’avais des choses à dire, à expliquer. J’ai pu observer les transformations de ma ville et du territoire. J’aime emmener mes petits enfants sur les terrils, on peut y aller sans risque.

Mes conseils

Terrils à Loos-en-Gohelle

Monter en haut des terrils à Loos-en-Gohelle ou ailleurs

J'aime emmener de temps en temps mes petits enfants sur les terrils jumeaux de Loos-en-Gohelle, qui sont les plus proches et les plus emblématiques. Culminant à 186 m de haut, au niveau de la mer, ce sont les plus hauts d'Europe ! On peut y randonner sans risque, même si la dernière partie avant le sommet est assez raide et ravinée... Autres terrils remarquables dans le secteur : le terril plat de Pinchonvalles (le plus long d'Europe) et le terril viticole d'Haillicourt. C'est assez surprenant de voir des vignes à flanc de terril !

Conseil extrait de :

Chevalement de Liévin

Visiter les petits musées de la mine

Tout le monde connaît le Centre Historique minier de Lewarde. Mais, près de chez nous, il y a d'autres "petits" musées de la mine qui méritent aussi le détour : Auchel, Bruay-la-Buissière, Nœux-les-Mines... Celui de Nœux-les-Mines est mon préféré. Il est issu de la "Mine Image", qui avait été réalisée pour apprendre le métier aux galibots. C'est donc un musée on ne peut plus authentique. A travers la galerie reconstituée, vous découvrirez les différentes étapes du travail d'un mineur. Une visite passionnante que je vous conseille !

Conseil extrait de :

Al'Fosse7

Manger dans un décor de la mine à Al’Fosse 7

Dans ce restaurant de type estaminet situé à Avion, tout près de Lens, vous serez plongés au cœur de la mine avec le soutènement et les nombreux objets qui décorent la salle. Extérieurement, la façade ne paie pas de mine, mais quand on y rentre on se croirait vraiment dans une galerie de mine ! Dans une ambiance chaleureuse, les serveurs habillés en tenue bleue des Gueules noires d'autrefois nous servent des bons produits régionaux comme la fameuse carbonnade flamande. Seul bémol : il y a beaucoup de monde, surtout le week-end, il vaut mieux réserver. Je conseille à tout le monde d'aller au moins une fois à Al'Fosse 7 !

Conseil extrait de :

Je suis arrivé en 1970 à Bruay-la-Buissière, qui s’appelait à l’époque Bruay-en-Artois. Avant j’habitais à Tourcoing, une ville totalement différente, ouvrière.