Bonjour, je m'appelle Alain !

58 ans, J'habite à AMIENS

Habitant, Expert des produits du terroir, spécialités régionales et boutiques gourmandes en Picardie

21 mar
Dernière connexion
0 %
Taux de réponse
0 min
Temps de réponse

Produits du terroir de Picardie

Les spécialités et produits régionaux de Picardie, c’est ma spécialité ! Je les connais à peu près tous… et je saurai vous dire dans quelles boutiques les dénicher. Posez-moi toutes vos questions gourmandes !

Mes conseils

La Miellerie de la Divette

Si vous êtes à Noyon, il faut faire un petit détour par une miellerie qui se trouve à cinq minutes en voiture : la Miellerie de la Divette, à Thiescourt. Vous y trouverez le miel de tilleul, qui est une spécialité de Picardie ! Nos tilleuls à petite feuille sous le climat picard, donnent un miel que l’on n’arrive pas à produire aussi bien dans les autres régions de France. Et je n’exagère pas, hein ! Pour preuve, les apiculteurs de Bourgogne et de Champagne-Ardenne viennent faire butiner leurs abeilles chez nous de temps à autres. Bref… pour en revenir à la Miellerie de la Divette, je vous conseille la visite car vous serez très bien accueillis. Et si l’apicultrice, Murielle, a fait du pain d’épices, goûtez-le en pensant à moi car je l’adore, il est d’enfer !

L’argousier de la Baie de Somme : bonne boutique à Abbeville

Pour faire ses emplettes des produits de la Baie de Somme, j’aime beaucoup la boutique « Au Temps de Mets » qui se trouve à Abbeville. Facile à trouver en plus : elle est pile en face de la Collégiale Saint Vulfran (levez les yeux avant de rentrer !!). Le propriétaire de cette boutique s’appelle Guillaume Leulier et il a une particularité : il vend des produits de la Baie de Somme bien sûr, mais il en fabrique aussi une bonne partie. Une de ses spécialités : l’argousier, que l’on trouve en Baie de Somme. Cette petite baie est excellente pour la santé : elle est 30 fois plus riche en vitamine C que l’orange ! Et Guillaume l’utilise dans une multitude de recettes : gelées d’argousier, pâtes de fruits, chocolat à l’argousier, thé… Il est pâtissier de formation, il a de l’imagination. Et puis, dans sa boutique, on trouve aussi les grands classiques de la Baie de Somme : salicornes au vinaigre, aster maritime (les fameuses « oreilles de cochon »)… de bonnes idées de cadeaux à offrir ou à s’offrir.

Conseil extrait de :

Le safran de la Baie de Somme : à découvrir chez Anne

Saviez-vous que la Baie de Somme est le 1er producteur français de safran ? Cette production se visite et c’est très intéressant, je vous le conseille ! Il faut se rendre chez Anne Poupart, à Ponthoile. C’est là qu’elle a installé sa « safranière » en 2010. Elle organise des visites guidées de mai à octobre (allez voir les dates sur son site : http://www.safrandelabaiedesomme.com/visites.htm). Vous pourrez goûter des produits au safran, visiter les champs de crocus. Et Anne est une passionnée très attachante, elle a toujours le sourire !

Conseil extrait de :

En couple

Top 5 de mes restaurants préférés en Baie de Somme

Je vous livre ici la liste des 5 restaurants que je préfère en baie de Somme. Pourquoi je les aime ? Parce que les chefs proposent une gastronomie locale, basée sur des produits de Picardie, avec une approche moderne, mais sans tomber dans le syndrome de « l’assiette vide » : ici, on mange très bien et c’est copieux. C’est parti pour la liste ! Vous ne serez pas déçus si vous dînez :

- au restaurant « Les Corderies », à Saint Valery sur Somme

- au restaurant du Vélocipède, à Saint Valery sur Somme

- aux Tourelles, au Crotoy

- à l’Auberge de la Marine, au Crotoy

- au Carré Gourmand, au Crotoy

Conseil extrait de :

En famille

La Fraise de Voyenne : une ferme qui va plaire aux enfants !

Dans la ferme de Marie-Pierre Aubert, qui se trouve à Voyenne (à 20 minutes de Laon), la spécialité c’est la FRAISE. On y cultive la fraise depuis plus de 30 ans. Allez-y avec les enfants : Marie-Pierre est très accueillante et elle vous fera visiter la production. C’est une ancienne institutrice, alors forcément quand les petits sont là, le courant passe ! Vous pourrez aussi goûter aux différentes variétés de fraises qui poussent ici : gariguette, ciflorette, cigaline… et goûter aux confitures qui sont excellentes. Et vous repartirez forcément avec une recette…

Une biscuiterie artisanale

Bonne adresse pas loin : la biscuiterie « La Pierre Qui Tourne » à Attichy. Les petits gâteaux que l’on trouve là-bas sont bio, fabriqués avec des ingrédients de qualité, et très très bons au goût !! J’ai un faible pour « l’ultra-sésame »… mais il y a une telle variété que vous trouverez bien celui qui vous fait craquer. La boutique « La Pierre Qui Tourne » se trouve à Attichy, à 10 minutes de Compiègne. Et si vous demandez à Isabelle et Benoît, les créateurs de la biscuiterie, d’où vient le nom de « La Pierre Qui Tourne », ils vous mettront sur la piste d’une pierre étrange qui se trouve en forêt de Compiègne, au pied d’un arbre centenaire……

Conseil extrait de :

Des fromages au top !

Une adresse pour les gourmands de (très bons) fromages : la Ferme du Moulin, qui se trouve à Guiscard, à 10 minutes de Noyon. François Defossé y fabrique du rollot fermier, du « petit noyonnais » (un petit fromage crémeux très doux). Et j’ai un gros faible pour les yaourts qui sont fabriqués là-bas : ils sont excellents, ça n’a rien à voir avec les yaourts de supermarchés croyez-moi. La ferme est ouverte le samedi (mais aussi le mercredi et le vendredi) et on retrouve François et ses délicieux fromages sur le marché de Compiègne le samedi matin.

En famille

Découvrir un élevage d’escargots avec les enfants

Une bonne adresse qui va plaire aux enfants : la ferme de Romain et Catherine, qui élèvent 400 000 escargots :-) Les enfants adorent : on leur explique la reproduction, on peut visiter la nurserie des petites bêtes à cornes, on se balade dans les parcs d’élevage en plein air. La ferme d'appelle "Saveurs d'Escargots" et se trouve à Sentelie, à 25 minutes au sud d'Amiens.

En couple

Une brasserie et du foie gras… au pays du Champagne

Trélou-sur-Marne : vous êtes en plein sur la Route du Champagne ! Mais un irréductible Gaulois a eu l’idée d’installer une brasserie ici et ses bières sont excellentes, 100% brassées de manière artisanale, je vous les recommande, je les trouve légères et atypiques. La brasserie se visite tous les samedis de 15h à 18h30 (appelez tout de même Sylvain avant de venir, on ne sait jamais…). Et dans le même village, vous pourrez aussi rencontrer un producteur de foie gras : Samuel Roëland. Ses foies gras sont excellents ! Et s’accordent très bien avec le champagne que l’on trouve ici (chez Dominique Fleury Gile par exemple, quelques rues plus loin).

Conseil extrait de :

Les Jardins de Pontarcher : Haricots de Soissons à cueillir soi-même !

C’est une super adresse pour ceux qui veulent repartir avec un coffre plein de légumes : les Jardins de Pontarcher sont situés à quelques kilomètres de Soissons. On y cueille soi-même des fruits, des légumes et même des fleurs. Et c’est une belle balade : les jardins sont engazonnés donc on se balade dans un vrai jardin vert. On y trouve la spécialité locale : le Haricot de Soissons. On peut le cueillir soi-même en été ou bien l’acheter tout près, soit sec soit cuisiné (la version « apéritif » est très sympa). Et Françoise, la propriétaire des jardins est intarissable sur le Haricot de Soissons, elle vous glissera des recettes…

Conseil extrait de :

Le meilleur maroilles fermier que j'ai jamais goûté !

Si vous avez envie de ramener des souvenirs gourmands dans la valise, je vous conseille de vous arrêter chez Claire Halleux, à la Ferme de la Fontaine Orion (à Haution). Claire y produit le meilleur maroilles fermier que j’ai jamais goûté (et j’en ai goûté plus d’un !!!). En plus de repartir avec du fromage, on peut aussi en découvrir la fabrication. Autre bonne adresse gourmande : la Ferme de la Chapelle Jérôme, au Nouvion en Thiérache. C’est une ferme typique de Thiérache nichée au cœur du bocage et on y trouve la fameuse « Folie Douce », un apéritif à base des fraises, framboises, groseilles, cassis, mûres et rhubarbe qui poussent à la ferme. Et sur la route, vous aurez sûrement l’occasion de croiser une église fortifiée.

Conseil extrait de :

Une belle boutique où trouver des gourmandises de Thiérache !

Cidres, jus de pomme fermiers, maroilles, confiture de lait, légumes bio de producteurs locaux… j’ai un vrai coup de cœur pour le magasin « Saveurs et Terroirs » qui se trouve à La Capelle (43 rue du Général de Gaulle). C’est l’endroit où s’arrêter pour ramener des souvenirs gourmands ou pour remplir le frigo avec de bons produits du coin. On y trouve tous les produits fabriqués en Thiérache et la propriétaire (Françoise !) est très accueillante et donne volontiers plein d’infos sur les producteurs et des idées recettes. 

Conseil extrait de :

Bonnes adresses pour ramener des salicornes et des oreilles de cochon !

En Baie de Somme, sur les sols gorgés de sel, on trouve des salicornes et des oreilles de cochon. Elles sont très riches en vitamines et minéraux. On peut en déguster dans beaucoup de restaurants de la baie (vous en trouverez à "l’Auberge de la Marine", au "Carré Gourmand" et aux "Tourelles" au Crotoy, au restaurant "La Terrasse" à Fort-Mahon, au restaurant "Les Corderies" à Saint Valery sur Somme ou au restaurant "Le Petit Marais" à Abbeville). Je vous conseille aussi de faire le plein de salicornes et d'oreilles de cochon avant de repartir à la maison ! Au Crotoy, vous en trouverez chez René Lenne, pêcheur à pied (12 rue Jules Verne) et chez Didier Carton, poissonnier (6 quai Courbet). A Saint Valery sur Somme, on peut en acheter chez Monsieur Delaby, marin-pêcheur situé 1, Place des Pilotes.

Une recette que j’aime faire pour l’apéro : la « tapenade salicornes-oreilles de cochon ». Lavez une poignée de salicornes et d’oreilles de cochon, mettez les dans le bol du mixeur, ajoutez un filet d’huile d’olive, du poivre et mixez finement (pas de sel, c’est déjà salé !). Une tapenade toute verte à servir avec des petits morceaux de bon pain croustillant…

Conseil extrait de :

Je baigne dans le « bien manger » et dans les produits du terroir depuis que je suis petit (j'ai fait mes premiers fromages de chèvres très tôt !). Quand j’étais ado, j’étais vacher dans les alpages. J’ai beaucoup voyagé et je suis revenu en Picardie, pour faire la promotion des produits du terroir qui sont nombreux ici !